fbpx
Photo d'Alex Vinogradov pour illustrer l'article "Lecture estivale : nous vous invitons à découvrir Adaptive"

Lecture estivale : nous vous invitons à découvrir Adaptive

Tout d’abord, nous vous invitons à découvrir Adaptive, une lecture estivale qui contient des perles. Entre autres, l’importance de changer la culture de notre organisation et faire en sorte que la confiance devienne le nouveau mode par défaut. Puis comment, pour y arriver, l’intégrité doit faire partie intégrante de l’entreprise. Laissez-nous savoir par la suite ce que vous en avez pensé, c’est toujours agréable de vous lire.

Adaptive: Scaling Empathy and Trust to Create Workplace Nirvana

Dans son ouvrage Adaptive: Scaling Empathy and Trust to Create Workplace Nirvana, Christopher Creel explique comment les technologies de collaboration et les chatbots intelligents permettent de mettre en place de nouveaux modèles organisationnels révolutionnaires qui éliminent les obstacles hiérarchiques. Basé sur quatorze années de recherche sur le terrain, le modèle dynamique de crowdsourcing de Creel favorise la rapidité et l’agilité tout en utilisant au mieux les compétences et l’expérience de chaque membre de l’équipe[1].

Un nouveau modèle de gestion

Les gestionnaires que ce modèle intéresse auront toutefois beaucoup à faire pour se préparer à cette fluidité, sous peine de ne pas en tirer tous les avantages. Par conséquent, une modification des comportements « par défaut » s’impose.

De ce fait, il faut apprendre – et enseigner à son personnel – à privilégier la confiance plutôt que la méfiance. Cela signifie donc que l’intégrité doit faire partie intégrante de l’entreprise et y être célébrée, tout comme la transparence. 

Ensuite, entamer des discussions saines et encourager les commentaires réfléchis. Ce sont aussi deux façons de se préparer à revenir dans notre espace de travail d’une manière stimulante. De fait, cela nous fera mieux comprendre ce qui correspond aux besoins de chacun et à ceux de l’organisation.

Enfin, il faut également trouver des moyens « d’aplanir » son organisation. C’est-à-dire cesser de se concentrer sur le contrôle mais plutôt consacrer ses efforts et son attention à la contribution de chacun à la stratégie globale. 

Obstacles

Des obstacles se dressent devant l’esprit d’adaptation (adaptive mindset)

  • Le travail en silo, qui isole les équipes et qui résiste à l’éclatement de l’organigramme. 
  • L’insatisfaction du personnel et la concurrence interne, qui conduisent à une mise en œuvre moins qu’idéale de ce nouvel état d’esprit. 
  • Les entreprises qui évoluent dans des secteurs traditionnellement hiérarchisés trouvent parfois cet obstacle trop difficile à surmonter.

Pour des humains libérés

Au cœur de ce processus, il faut cultiver les êtres humains, leur santé et leurs relations les uns avec les autres.

Plus les bots et les robots seront robustes et efficaces dans la gestion des tâches automatiques et robotiques, plus les humains seront libérés pour faire un travail mentalement stimulant, ce qui est essentiel pour leur épanouissement.

 

InnoveLab vous invite à lui dire comment vous prévoyez développer votre esprit d’adaptation et celui de votre entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Articles associés